Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Vivante!" ...un seule-en-scène clownesque d'une puissance rare

Découverte théâtrale à l’occasion d’une escapade en Avignon du 15 au 18 Juillet 2021.

Découverte théâtrale à l’occasion d’une escapade en Avignon du 15 au 18 Juillet 2021.

Chers Théâtreux,
 
Lors de mon séjour Avignonnais, ma curiosité m'a attirée vers le seule-en-scène intitulé "Vivante!", présenté par la Compagnie Sept Epées, écrit et interprété par Anne-Louise de Ségogne, et mis en scène par Julien Pillot. Une chose est sûre, ce spectacle a été une formidable surprise car je ne m’attendais pas du tout à cette interprétation et mise en scène. 

C'est où ma place ? C'est quoi ma place ?

Au commencement, il y avait une comédienne interprétant un personnage qui semble fragile d’apparence, mais qui apparaît avec une audace et force de vie alors contagieuses. Très expressive dans la gestuelle et l’émotion, la comédienne nous embarque très aisément dans son univers, dans son propos, dans son interrogation principale qu’elle nous répète alors souvent : “C’est où ma place ? C’est quoi ma place ?”
 
Ce personnage, c’est Eve. Eve est “trop” petite, “trop” maigre”, “trop” maladroite, “trop” pleine de désirs forts... tous ces “trop” qu”on peut souvent nous reprocher lorsqu’on veut nous enfermer dans une case. Mais elle a cette fougue, cette envie de découvrir, cette envie de vivre pleinement, qui fait sa force. 

Un corps de femme qui interroge l'ordre du monde depuis les origines jusqu'à maintenant. depuis les textes sacrés, la Genèse, jusqu'à maintenant, la famille, le sexe, la poésie.

Extrait du synopsis de "Vivante!"

Sur scène, un arbre : l’arbre de la connaissance sur lequel sont accrochés des livres, et notamment celui de Paul Eluard, dont certains extraits guideront le spectacle et le personnage d’Eve, auquel on s’attachera vite. 
 
Accompagnée par une voix-off, la petite clown effrontée est seule sur scène, incarnant différentes situations depuis le commencement, depuis la Genèse, jusqu’à nos jours, nous invitant à nous interroger sur la place, la parole, les désirs et la condition de la femme dans plusieurs domaines de vie.
 
Ce spectacle, très visuel, au texte aussi fort que poétique, semble complètement décalé, drôle, audacieux, et en même temps touchant et plein de tendresse. Tel est la force du clown à mon sens. 
 
Vivante!” est une création qui est un peu une ode à la Femme et à la Liberté, évoquant ainsi la liberté d’être Femme, la liberté d’être en tant que Femme, tout simplement. Une sorte d’affranchissement clownesque des codes induits par les diverses sociétés du début jusqu’à aujourd’hui.

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

Paul Eluard

Toute seule sur scène, plus vivante que jamais à défendre ces questionnements, très souvent en interaction avec les spectateurs, elle se retrouve alors telle une leader qui suit son intuition, qui ose poser les mots justes sur les choses, avec cette singularité particulière qui la rend à la fois forte, vulnérable et attachante.
 
Alors oui, chers théâtreux, “Vivante!” est l’un des ovnis du théâtre que je vous invite à découvrir, que ce soit à Avignon ou ailleurs. C’est puissant, c’est beau, et la magie et liberté du théâtre permettent de sublimer un peu plus ce texte.
 
Sur ce, je vous dis à très vite, et au plaisir de se croiser dans une salle de spectacles, dans la vraie vie, ou bien ici-même, pour un nouveau récit d'aventure théâtrale.
 
Lauriane, aka La Théâtreuse en Baskets.
Retrouvez-moi également sur Instagram : @leguidedutheatreux
"Vivante!" ...un seule-en-scène clownesque d'une puissance rare
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lauriane C.

Lauriane, théâtreuse passionnée, décortique et met en lumière le monde du théâtre. Pour ajouter plus de théâtre à la vie, parce que la vie est théâtre.
Voir le profil de Lauriane C. sur le portail Overblog

Commenter cet article