Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chicago, le musical... Scandaleusement Grandiose !

Chicago, le musical... Scandaleusement Grandiose !
Aujourd'hui, je vous emmène faire un petit tour du côté de Chicago, avec un voyage dans le temps au cœur des années 1920. Bon, en vrai, je vais juste vous parler du dernier spectacle que j'ai pu voir récemment au Théâtre Mogador, et qui rejoint ma liste de coups de cœur du moment. Je vous dis donc, dans cet article, pourquoi c'est un spectacle qu'il faut voir absolument !
Début septembre, j'avais eu l'occasion de découvrir en avant-première, avec une poignée de d'autres blogueurs et journalistes, les coulisses du nouveau spectacle de Mogador : Chicago. Une première approche qui ne m'avait laissée insensible et qui m'avait donné hâte de découvrir le show dans sa globalité. C'est ainsi que, début octobre, j'ai arpenté à nouveau les couloirs de l'historique Théâtre Mogador (qui célèbrera d'ailleurs ses 100 ans en 2019) pour assister à l'une des premières représentations de Chicago, Le Musical.
 
Pour tout vous dire, je ne connaissais pas le film (juste de nom), et j'ai été intriguée par cette histoire de femmes trahies, blessées, qui se vengent des hommes - de manière radicale. Chicago, c'est une histoire où les vices les plus cruels sont abordés sous forme spectaculaire et artistique.
 
Ainsi débute le spectacle, de manière provocatrice et avec un humour cynique : "...vous allez assister à une histoire de meurtre, de cupidité, de corruption, de violence, de manipulation, d’adultère et de trahison, toutes ces choses qui sont si chères à notre cœur…"
Chicago, le musical... Scandaleusement Grandiose !
Chicago, le musical... Scandaleusement Grandiose !
Chicago, le musical... Scandaleusement Grandiose !
Chicago, le musical... Scandaleusement Grandiose !
Chicago, l'histoire d'un spectacle...
Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il s'agit d'un spectacle inspiré de faits réels. En effet, Maurine Dalls Watkins - auteure de la pièce d'origine - s'est inspirée de deux procès qui ont eu lieu en 1924 : les procès de Beulah Annan (qui a inspiré le personnage de Roxie Hart) et de Belva Gaertner (qui a inspiré le personnage de Velma Kelly), deux femmes accusées de meurtre. Et le personnage de Billy Flynn est également directement inspiré des deux avocats de chacune des deux meurtrières. L'auteure créé alors une intrigue où se croisent Roxie Hart et Velma Kelly, entre meurtres, trahisons, manigances, corruption, humour cynique, sans prendre le parti d'aborder la sombre actualité de la ville de Chicago de l'époque. Aussi, l'histoire se concentrera ici uniquement sur l'histoire de ces deux femmes et leur détermination.
 
Il faut noter aussi que, à l'affiche depuis 1996 à New York, le musical Chicago détient l'un des records de longévité, avec plus de 31 millions de spectateurs conquis, et 6 Tony Awards (dont celui de la Meilleure Reprise, et celui de la Meilleure Chorégraphie). Le show a notamment été adapté dans 35 pays et 12 langues. En France, il a été joué une première fois en 2004 au Casino de Paris, avant d'être repris cette année au Théâtre Mogador.
 
La pièce a été également adaptée plusieurs fois au cinéma : en 1927 et 1942 avec Ginger Rogers, puis plus récemment en 2002 par Rob Mashall avec Catherine Zeta-Jones (Velma Kelly), Renée Zellweger (Roxie Hart), et Richard Gere (Billy Flynn).

...qu'il soit présenté sur les planches ou bien sur grand écran, est avant tout une performance incroyable mêlant théâtre, danse et chant, le tout avec une élégance "scandaleusement chic"...

En se renseignant sur l'histoire de cette oeuvre, je note que ce spectacle, qu'il soit présenté sur les planches ou bien sur grand écran, est avant tout une performance incroyable mêlant musique, théâtre, danse et chant, le tout avec une élégance "scandaleusement chic". Et pour cela, l'adaptation française de Stage Entertainment (conforme à celle que l'on peut voir à New York) ne déroge pas à la règle. Aussi, dès les premières secondes du show (qui, pour moi, était donc une grande découverte), emportée sur des sonorités jazzy en plein cœur du Chicago des années 1920, j'ai été littéralement scotchée et bluffée par cette belle mise en avant de l'Art du spectacle musical.

Une mise en scène épurée mais qui nous en met plein la vue
Pour la mise en scène de cette adaptation française, la production Stage Entertainment a l'honneur de travailler avec la chorégraphe Ann Reinking (première interprète de Roxie Hart pour la reprise du spectacle en 1996).
Avec une mise en scène semblable à celle de Broadway, c'est-à-dire très épurée, sans décor ni changements importants de costumes, on retrouve l'imposant orchestre live en plein milieu de la scène. Composé de 14 musiciens et faisant partie intégrante du show, on a l'impression que l'orchestre est présenté un peu comme le "M.C." car il officie dans la narration de l'histoire, la présentation des entrées et sorties des personnages. J'ai particulièrement apprécié cette place importante donnée aux musiciens qui, au final, contrôlent chaque seconde de l'histoire par la musique (versions originales), ainsi que les bruitages du spectacle (avec notamment une grande précision en fonction du jeu des artistes).
Et puis, il y a aussi la danse... Avec des chorégraphies très travaillées dans le style Bob Fosse, on retrouve des figures de toute beauté : tout y est cadré au millimètre près. D'ailleurs, j'ai été particulièrement bluffée par le tableau Cell Block Tango, le tableau We Both Reached For The Gun où Billy Flynn utilise Roxie Hart comme une marionnette, ainsi que le tableau du procès de Roxie Hart présenté de manière spectaculaire.
Je n'ai pas non plus été insensible aux voix magistrales et au jeu théâtral très juste, où chaque protagoniste, que ce soit les personnages principaux ou l'ensemble, est mis en avant et où l'on s'attache ici facilement à chacun d'entre eux parce qu'ils déclenchent en nous plusieurs émotions tout au long de la représentation (c'est ici un des éléments clefs pour montrer toute la beauté d'un vrai spectacle vivant, à mon goût).
 
Qui dit Théâtre Mogador, dit "adaptation française"
Venons-en maintenant à la traduction française. Certains diront qu'ils préfèrent la version anglaise quelque soit le spectacle, mais ici, après avoir vu le show, je me rends compte que la traduction est importante pour la bonne compréhension de l'histoire (surtout si l'on n'a pas vu le film), et ici c'est une adaptation de qualité ! 
En effet, dans Chicago, le Musical, chaque tableau a son importance dans l'histoire, et l'adaptation est donc essentielle. La version française de Chicago présentée à Mogador est directement inspirée du spectacle présenté à Broadway, avec une bande-son identique (et tout aussi entraînante !). 
Certes, j'ai toujours une petite appréhension à l'idée d'entendre en français des titres que j'ai toujours eu l'habitude d'entendre en anglais, mais je pars du principe que Stage Entertainment fait preuve depuis des années de suffisamment d'expérience et d'un grand savoir-faire dans la conception de comédies musicales adaptées au public français. 
Une histoire et un message de fond qui nous parlent encore aujourd'hui
Chicago, le Musical, c'est aussi la mise en avant de femmes qui ne se laissent pas marcher sur les pied, à la fois fortes et déterminées dans leurs rapports face aux hommes qui les trahissent ou les blessent.
On note aussi l'impact des médias dans l'influence qu'ils ont sur la pensée des gens, chose très présente dans l'histoire tout comme de nos jours également. Ici, c'est l'exemple du personnage de Roxie Hart qui nous démontre bien cette influence avec son désir de faire la Une des journaux.
Alors, vous l'aurez compris, je crois qu'ici, on part sur un bon gros coup de cœur pour Instants Spectacles. A la fois drôle, fin et touchant, tout (absolument tout) est rassemblé pour en faire un spectacle somptueux, sophistiqué, de la mise en scène à la mise en avant des arts vivants (danse, musique, théâtre, chant), en passant par des artistes pluridisciplinaires bluffants et duquel on ressort en ayant l'envie de danser en fredonnant l'air de All That Jazz. Encore une jolie pépite signée Stage Entertainment qui ne m'a pas laissée indifférente, et qui m'a même particulièrement impressionnée. Alors, on n'hésite pas et on va vite découvrir ce spectacle digne de Broadway !
Distribution
Sofia Essaïdi ou Fanny Fourquez dans le rôle de Velma Kelly
Carien Keizer dans le rôle de Roxie Hart
Jean-Luc Guizonne dans le rôle de Billy Flynn
Sandrine Seubille dans le rôle de Mama Morton
Pierre Samuel dans le rôle de Amos Hart
Adrian Conquet ou Victor Petersen dans le rôle de Mary Sunshine
 
Ensemble
Clément Bernard-Cabrel - Alexandre Bernot - Max Carpentier - Salomé Dirmann - José Antonio Dominguez - Emmanuelle Guélin - Fleur Jagt - Vivien Letarnec - Léo Maindron - Loïc Marchi - Mélina Mariale - Dorit Oitzinger - Marianne Orlowski - Malory Paccvicius - Alain Tournay - Rachel Valéry
Crédits Photos : Stage Entertainment
Crédits Photos : Stage Entertainment
Crédits Photos : Stage Entertainment
Crédits Photos : Stage Entertainment
Crédits Photos : Stage Entertainment
Crédits Photos : Stage Entertainment
Crédits Photos : Stage Entertainment
Crédits Photos : Stage Entertainment

Crédits Photos : Stage Entertainment

Un spectacle musical proposé par Stage Entertainment,
en association avec Barry & Fran Weissler
-----
 
Production originale dirigée et chorégraphiée par Bob Fosse
D'après la pièce de Maurine Dallas Watkins
-----
 
Paroles de Fred Ebb / Musique de John Kander
Livret, Mise en scène, Chorégraphe original : Bob Fosse
Chorégraphe : Ann Reinking, dans le style Bob Fosse
Metteur en scène (production de New York) : Walter Bobbie
Metteure en scène associée : Tania Nardini
 
Superviseur musical : Rob Bowman
Scénographe : John Lee Beatty
Costumes : William Yvey Long
Arrangements vocaux : Rob Fisher
 
Adaptation française : Nicolas Engel
Metteure en scène résidente : Véronique Bandelier
Directeur musical résident : Dominique Trottein
Directeur de casting : Rabah Aliouane

Infos & Réservations sur

www.chicagolemusical.com

 

Sur les réseaux sociaux

Facebook - Instagram - Twitter - YouTube

Chicago, le musical... Scandaleusement Grandiose !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

La Théâtreuse en Baskets

Saltimbanque, Runneuse, Entrepreneure... Lauriane aka la Théâtreuse en Baskets, humaine au cœur tendre, passionnée de spectacle vivant, décortique et met en lumière le Théâtre.
Voir le profil de La Théâtreuse en Baskets sur le portail Overblog

Commenter cet article