Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ohlala : sexy, crazy, artistic...on y va vite !

Ohlala : sexy, crazy, artistic...on y va vite !
Dimanche 8 juillet, j'avais rendez-vous à l'Alhambra pour découvrir, ou plutôt redécouvrir, le spectacle "Ohlala, sexy, crazy, artistic" : un show qui nous en met plein la vue, avec des numéros d'acrobates impressionnants, de la danse et une petite dose d'humour. C'est à ne pas manquer cet été !
 

OHLALA un spectacle basé sur une succession de numéros à vous couper le souffle.
Des artistes qui marient avec brio arts du cirque et de la scène, des chorégraphies rythmées, avec une ambiance cabaret...

Comment faire la différence entre le bien et le mal, la lumière l’obscurité, la vertu et le vice... Un spectacle unique et inédit ou volupté et sensualité se mélangent au gré des numéros. Entre esthétisme et performance, plongé dans un univers magique, ponctué par des chorégraphies surprenantes, une pincée d’humour et un soupçon de provocation, ce show mettra TOUS vos sens en émoi !

J'avais découvert le spectacle Ohlala, Sexy Crazy Artistic pendant l'été 2016 aux Folies Bergère : une première version que j'avais particulièrement adorée ! Cependant, j'avais été assez déçue de la seconde version qui a été reprise en octobre 2017 - toujours aux Folies Bergère - qui avait à mon goût perdu en qualité. C'est donc avec une petite appréhension que je me suis rendue à l'Alhambra récemment : et là, quelle agréable surprise de voir que cette nouvelle version du show se rapprochait de la toute première version présentée en 2016 !
 
Alors, vous allez me dire : mais Ohlala, c'est quoi en fait ? C'est une une trentaine d'artistes internationaux (Français, Russes, Espagnols, Italiens, Georgiens) que nous découvrons sur scène pour des numéros de haut niveau, aussi étonnants qu'impressionnants nous donnant des frissons, entre cirque, danse et cabaret, avec une touche d'humour, mais aussi d'amour, de sensualité, sans jamais trop tomber dans la vulgarité. Le tout rythmé et accompagné par une chanteuse - Aurore Delplace - et un orchestre live de quatre musiciens dirigé par Christophe Jambois.
 
Pendant près de deux heures, nous découvrirons une troupe composée de danseurs, de contorsionnistes, d'acrobates, d'un équilibriste, d'un numéro de strap aérien, d'un numéro (très impressionnant) de roller skates, d'un numéro de corde, ainsi qu'un ou une comique qui vient à plusieurs reprises pendant le show pour interagir avec les spectateurs.
 
Ohlala, c'est aussi un remarquable mélange entre humour et glamour, avec plusieurs moments d'interactivité, notamment plusieurs tableaux où le public n'est pas à l'abris de participer plus activement aux numéros, sous le regard bienveillant et taquin des artistes.
 
Voici un spectacle de music-hall audacieux et original, unique en son genre et époustouflant mêlant à la fois acrobaties, danse, cirque, chant, humour, sensualité, et un soupçon de provocation, qui nous en met plein la vue en nous transportant dans un univers magique et plein de surprises.
-----
Un spectacle proposé par le Théâtre de l’Alhambra (sous la direction de Jean-Claude Auclair) et la production internationale de Emy Sotomayor
 
Manageuse générale / Chorégraphe : Inès Vandamme
 
Directeur artistique / Créateur du spectacle : Grégory Knie, représenté en France par le directeur artistique et metteur en scène Dominique Roncero
 
Présentatrice : Emy Sotomayor, actrice et modèle espagnole
Directeur musical : Christophe Jambois
Chanteuse : Aurore Delplace
Costumes : Sabrina Vallée Gomis
Création Lumières : Jacques Rouveyrollis & Jessica Duclos
Ohlala : sexy, crazy, artistic...on y va vite !

Au Théâtre de l'Alhambra

du 5 juillet au 30 Septembre 2018

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

La Théâtreuse en Baskets

Saltimbanque, Runneuse, Entrepreneure... Lauriane aka la Théâtreuse en Baskets, humaine au cœur tendre, passionnée de spectacle vivant, décortique et met en lumière le Théâtre.
Voir le profil de La Théâtreuse en Baskets sur le portail Overblog

Commenter cet article