Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Axel Cormont dans "Bonsoir d’être venus"

Axel Cormont dans "Bonsoir d’être venus"
« Axel a besoin de comprendre pourquoi c'est comme ça là-haut. Pas au paradis, pas en Picardie, non, là-haut, dans son cerveau.
Pour cela, il a décidé de vous y emmener. Tout simplement puisque rien ne l'en empêche.
Et c'est peut-être ça le problème...
En nous prouvant que l'on peut être extraordinaire dans un monde ordinaire, et vice-versa, voire inversement si on se sent en confiance, absurdités, incohérences et décalages hauts en couleurs vous attendent.
P-S. : Aucune phrase n'a été maltraitée durant l'écriture de ce texte. »
Après avoir découvert un sketch extrait de son spectacle en juin dernier à la Comédie de Paris, j’ai pu assister tout récemment à une représentation du one man show d’Axel Cormont au Théâtre Le Bout.
 
Après une introduction atypique, pendant une heure Axel Cormont nous emmène en voyage dans son cerveau où l’on assistera à une véritable leçon d’originalité dans les pensées et réflexions de l’humoriste sur sa vie, au travers de quelques personnages et situations décalées, portés par une écriture fine et efficace, dans un humour absurde parfaitement maîtrisé.
 
« Bonsoir d’être venus » est un spectacle à la fois plein d’originalité, bluffant et surtout hilarant et cela présenté par un comédien très prometteur qui ne manquera pas de nous surprendre tout au long de la représentation. Un excellent et mémorable moment d’humour au Théâtre Le Bout avec ce one man show hors du commun à voir sans hésiter !
 
En savoir plus :
Facebook : Axel Cormont
Twitter : AxelCormont
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

La Théâtreuse en Baskets

Saltimbanque, Runneuse, Entrepreneure... Lauriane aka la Théâtreuse en Baskets, humaine au cœur tendre, passionnée de spectacle vivant, décortique et met en lumière le Théâtre.
Voir le profil de La Théâtreuse en Baskets sur le portail Overblog

Commenter cet article