Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Anne-Sophie Girard fait sa crâneuse

Anne-Sophie Girard fait sa crâneuse

Issue du "Jamel Comedy club" et auteur de "La femme parfaite est une connasse", Anne-Sophie Girard, c'est vous... Mais en pire ! Elle peut pleurer devant une frite, a la phobie des conseillers d'orientation et se méfie des filles qui portent "un manteau blanc". Anne-Sophie Girard c'est votre meilleure copine, votre petite soeur, votre fantasme (pour 1,4% des internautes interrogés). Bref, Anne-Sophie Girard c'est vous... Mais en pire

Découverte dans le Jamel Comedy Club sur Canal +, Anne-Sophie Girard nous présente chaque mardi à la Comédie des Boulevards un one-woman-show frais et pétillant.
 
C’est devant une salle comble et exclusivement féminine (ou presque) que la comédienne commence son spectacle en musique et rythmé par quelques pas de danse. Avec sa bonne humeur communicative, Anne-Sophie Girard nous entraîne dans un spectacle évoquant de nombreuses anecdotes de filles, tel que le célibat, la fête, l’émotion, en nous rappelant bien qu’il ne sert à rien d’être parfait.
 
A travers son spectacle, Anne-Sophie Girard est un petit peu comme la bonne copine qui nous raconte ses aventures palpitantes. J’apprécie tout particulièrement son énergie sur scène. Un spectacle frais et plein de peps, idéal pour une bonne soirée entre filles, mais aussi où les garçons sont les bienvenus.
 
Anne-Sophie Girard est également co-auteure du livre La femme parfaite est une connasse : un livre qui donne le sourire et qui peut être une excellente idée cadeau.
 
En savoir plus :
Twitter : annesogirard
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

La Théâtreuse en Baskets

Saltimbanque, Runneuse, Entrepreneure... Lauriane aka la Théâtreuse en Baskets, humaine au cœur tendre, passionnée de spectacle vivant, décortique et met en lumière le Théâtre.
Voir le profil de La Théâtreuse en Baskets sur le portail Overblog

Commenter cet article